fr | en
Pub Header Droite au Cinéma Excentris Pub Header Gauche au Cinéma Excentris
  • 5 Broken Cameras

  • 5 Broken Cameras
 

En 2005, à Bil’in, en Cisjordanie, le fermier palestinien Emad Burnat filme la naissance de son quatrième fils. Au même moment s’érige au milieu du village le mur qui doit séparer les paysans palestiniens d’une future colonie israélienne. Pendant les six années qui suivront, Emad, avec une persévérance exemplaire et grâce à la collaboration du cinéaste israélien Guy Davidi, ne cessera d’enregistrer le quotidien de Bil’in. Ses cinq caméras détruites l’une après l’autre documentent sans relâche la progression de l’occupation, la résistance pacifique et l’escalade de la violence répressive. Alternant entre événements politiques et vie familiale, ce journal intime filmé nous fait saisir de l’intérieur la réalité de l’occupation. Une œuvre incontournable et d’une grande humanité, primée à Sundance, IDFA, Cinéma du Réel et bien d’autres.
- Source RIDM.

 
 
  • 19 novembre au 13 décembre 2012
  • Guy Davidi, Israël, Palestine, France, 94 min, V.O. arabe et hébraïque
    S.T. anglais

 

Recevez notre cyberlettre

Vous désabonner

Cinéma Excentris

en